Dans la ville, certains préfèrent mettre des écouteurs, passer un appel, jouer avec son smartphone, pour ne pas se confronter au réel, à soi-même. Avec ou sans masque, la distanciation est présente et nous impose une solitude. Ces photos montrent cette solitude du moment dans la ville, la confrontation à soi- même. Devant faire face à ses pensées, à ses sentiments, la lumière est comme un éveil.
17
17
Quai de l'Ourcq. Une infirmière en désarroi
Quai de l'Ourcq. Une infirmière en désarroi
5
5
1
1
6
6
9
9
Devant un hôtel Parisien
Devant un hôtel Parisien
Back to Top